mercredi 11 mai 2011

Un petit thé à trois heures du matin

J'avais hâte d'écrire à nouveau sur mon blogue! La dernière semaine a passé en un clin d'oeil! Il me semble avoir de la matière pour une douzaine de billets!

Je vais essayer d'être brève, car mon cher petit cerveau, ces derniers jours, réclame du repos à grands coups de lapsus comiques (j'ai dit tantôt à une amie: "Renaud-Blé n'a pas retourné mon assiette" au lieu de "Renaud-Bray n'a pas retourné mon appel") et de fatigue. C'est que le jour du lancement (mercredi le 4 mai), j'étais réveillée à 5h du matin, trop énervée pour dormir! Après le lancement, je suis rentrée chez moi avec ma mère. Nous nous sommes effondrées vers 23h épuisées. Mais à trois heures du matin, je ne dormais plus et, soudain, ma mère est sortie de la chambre pour me dire qu'elle avait besoin d'une boisson chaude pour se rendormir. Alors j'ai pris une infusion avec ma mère, en plein milieu de la nuit, continuant le "debriefing". Beaux moments un peu cocasses, présence partagée, précieuse.

En bref: 
Lancement à Montréal: un immense merci à toutes les personnes présentes! Une soixantaine d'amis, collègues passés et présents et membres de ma famille sont venus à l'Escalier mercredi dernier (4 mai) pour célébrer l'arrivée de Cité Carbone. Deux belles heures de gloire très appréciées, d'ailleurs je me suis bien amusée à jouer la star avec de grosses lunettes fumée, présentée par mon éditrice (alias moi-même affublée d'un chapeau noir et d'un veston). La musique d'Amaru était vraiment vibrante et très belle (merci Joaquin!). Il n'y a que mon neveu de huit mois qui semble avoir trouvé ça un peu difficile! Merci aussi à Dominique Martel qui a joué à la caissière! Bientôt je mettrai des photos sur la page "Lancements".

Lancement à Québec: Je suis partie vendredi matin pour Québec avec mes boîtes de livres et mon super véhicule (voir photo) à bord d'un Amigoexpress (le chauffeur: un pilote de petit avion qui dessert le nord du Québec).

Super sympathique, comme lieu, la Librairie Saint-Jean-Baptiste. Une quinzaine de personnes, membres de mes deux familles, amis de Québec et de Beauce (et de Montréal en séjour à Québec!) et amis d'amis ont assisté à ma petite présentation, dans une salle aux murs tapissés de livres, ambiance récital de poésie. Contrairement au lancement de Montréal, j'ai pu jaser avec le monde! Merci à chacun et chacune de leur présence!

Surveillez l'Itinéraire du 15 juin: J'ai été faire une entrevue avec Marie-Lise Rousseau de l'Itinéraire, cet après-midi. Un article sur le déménagement à vélo, où Cité Carbone sera mentionné. C'est tout particulier pour moi d'être couverte par ce magazine, car je le soutiens depuis plusieurs années.

 Prendre les choses comme elles viennent... Depuis lundi que j'essayais de mettre mon piton "acheter" pour rendre le livre disponible par Internet. Il y avait un bogue. Je me suis obstinée quelques heures en début de semaine, puis j'ai laissé faire, et aujourd'hui j'ai demandé à une amie de venir regarder ça demain, et après... ça a marché tout seul. J'imagine que ce n'était pas dû avant. De la même façon, je voulais prendre mon vélo aujourd'hui pour aller porter mon livre au Dépôt légal, à des librairies, pour aller à mon entrevue et reporter le petit charriot emprunté à mon ancien employeur... Je ne le sentais pas tellement, je me sentais fatiguée, mais je voulais prendre mon vélo quand même, plus pratique, plus économique... Mais quand je suis arrivée au support à vélo: pneu dégonflé! Je l'ai pris comme un coup de pouce pour prendre les choses mollo. J'ai attendu un autobus une vingtaine de minutes, assise dans du gazon, à regarder les nuages et à l'apprécier, en me demandant depuis quand je ne m'étais pas offert un tel bonheur. J'ai marché lentement en regardant les tulipes et les magnolias. Oui, ça m'encourage à prendre les choses comme elles viennent, et à cultiver un peu plus de lenteur!

Bon, assez pour aujourd'hui, je vous en garde pour une autre fois!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire